Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Aller en bas

Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sana le Dim 23 Sep 2018, 16:32

La jeune femme fraichement élue à la tête de la plus haute assemblée d'Uchi se présenta à ses membres, s'inclinant bouddhiquement, mains jointes au niveau du cœur.

Honorables membres de l'Assemblée des Clans d'Uchi. Voilà deux jours que j'ai été élue comme tête de cette fédération. Certains d'entre vous ne me connaissent peut-être pas bien alors laissez-moi me présenter à vous.

Je suis Ryûonji no Sanae, Prêtresse suprême de l'Empire - Dai Osho - et désormais également membre du Conseil de l'Uchi no Kuni. Je suis née en Otomo entre Nakatsu et Kokura dans le domaine familial ryûonji près de la côte. J'ai été élevée et éduquée sur les préceptes et principes bouddhistes fondamentaux, dans le respect et l'attachement à notre Empereur et à sa famille. Après avoir été religieuse puis conseillère d'Otomo au poste de Chef de la Police, d'Intendante aux Mines puis de Juge j'ai été exclue de la vie active de ce Kuni lorsque les Shugo ont découvert mon alliance et mes proximités avec Uchi. J'ai également œuvré au sein du Shogunat Ryûonji de ma sœur feue Teruhe en tant que Surintendante des finances et Daijin - ministre - de l'Economie.

Aujourd'hui si je me présente à vous ce n'est pas seulement pour vous permettre de mieux me connaître mais c'est aussi et surtout parce que le travail commence enfin pour cette assemblée nouvellement crée et ce, sans plus tarder.
J'aimerais vous soumettre un premier projet de refonte structurelle et pratique de l'Assemblée qui aura deux buts principaux:
- Revoir l'apparence et la structure de cette Assemblée.
- Revoir ses objectifs et ses prérogatives.

En ce qui concerne le premier point. Le mot "assemblée fédérale" n'est pas vraiment ce qui correspond le mieux. En effet il regroupe les chefs de clans et de familles d'Uchi, ainsi que potentiellement, certains personnages éminemment importants de cette province. Il n'a pas pour objectif d'être une tribune aux intérêts particuliers. J'aimerais ainsi que l'on voit davantage cette assemblée qui est indépendante du Daimyo élu, comme un département qui s'occupe et se centre sur certains sujets précis. 

Ce qui nous amène à notre deuxième point, ses prérogatives. Aujourd'hui nous ne pouvons nous occuper que de la noblesse d'Uchi. Nous sommes une sorte de Mantoru kunique avec un pouvoir de contrôle du Conseil en cas de dérives graves. Seulement voilà, je vous propose dans ce premier projet court et bref d'étendre les pouvoirs de cette assemblée. J'aimerais que nous soyons souverains sur les questions relatives à la Religion, au Culte, à la Culture, à la Noblesse et aux questions de respect des lois primaires de notre Empire (Respect de la personne de l'Empereur et de sa maison, de nos traditions...). Nous aurions pour rôle d'aider avec les autorités religieuses à l'organisation des fêtes religieuses, de veiller à ce que nos lois ne puissent fâcher les Nyorais - et les Kamis - etc. 

Ainsi voici ce que j'aimerais vous soumettre à la validation:

- Changement du nom d'Assemblée fédérale des clans d'Uchi en "Département d'Etat", une institution impériale uchi-jin au dessus de la politique et des affaires politiciennes et veillant à l'intégrité d'Uchi en tant que Kuni de notre grand Empire du Nippon.
- Changement du nom de Président de l'Assemblée fédérale des clans d'Uchi en "Chancelier d'Uchi" comme personne agissant pour et au nom d'Uchi.
- Ajout des prérogatives de "Religion, Cultes, Culture, Traditions" à celle de "Noblesse".

Je vous laisse vous exprimer afin de me faire part de vos avis.
Arigatô à tous de votre attention.
avatar
Sana
Membre du Conseil d'Uchi

Missives : 214
Date d'Enrôlement : 30/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sventovit le Lun 24 Sep 2018, 00:45

- Non à la première proposition de changement de nom et de substance. L'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi perd son identité et est remplacé par une nouvelle institution, alors qu'elle doit rester une réunion des patriarches de clan et des koshus de famille. C'est ainsi qu'elle a été créée et voulue par le patriarche Mitsumichi no Akito. Les koshus de famille ont droit à une voix. Les patriarches de clan ont droit à 2 voix. Elle doit garder dans son intitulé le terme "clan". De plus il risque d'y avoir une confusion avec le Conseil des Vassaux. Or ce futur "département d'Etat" ne doit prendre ni la place de l'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi, ni la place du Conseil des Vassaux. Il peut par contre être créées des commissions spéciales à l'intérieur de l'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi. Enfin et je m'exprime en tant que Seigneur shogunal de la province de Tohoku, pour  créer une nouvelle institution impériale en Uchi, il faudrait une autorisation de la shogun en exercice.
- Oui pour un changement de nom du Président de l'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi en chancelier d'Uchi.
- Oui pour une augmentation de ses compétences "Religion, Cultes, Culture, Traditions" à celle de "Noblesse".


Dernière édition par Sventovit le Mar 25 Sep 2018, 00:36, édité 1 fois


avatar
Sventovit
shomin

Missives : 1865
Date d'Enrôlement : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Rudy12 le Lun 24 Sep 2018, 14:12

S'incline avec respect ver Sana-sama

Avec  tout le respect que je vous dois, Sana-sama, la dénomination m'importe peut, je me préoccupe nettement plus du contenu.

Il est crucial pour moi que politique et religion soient nettement séparées, aussi je ne vois pas en quoi la création d'un "Département d'Etat" qui a une connotation clairement politique peut se trouver liée à, je vous cite "J'aimerais que nous soyons souverains sur les questions relatives à la Religion, au Culte, à la Culture, à la Noblesse ..."

Un autre point pour moi est primordial, c'est le respect et le maintien des deux religions présentes en Uchi, sans en privilégier une et la faire devenir, en quelque sorte, religion d'état ! Le Bouddhisme, que vous représentez avec tant de savoir et de grâce, n'est pas la religion naturelle du Nippon, il a même été nettement influencé par le Shintoïsme au temps de nos ancêtres, et ne doit donc pas tendre à le remplacer !

Je suis également un peu perplexe quand à ce titre de Chancelier que vous sollicitez, agissant pour et au nom d'Uchi ! Comment est-ce possible si vous ne demander  qu'ajouter "prérogatives de "Religion, Cultes, Culture, Traditions" à celle de "Noblesse".  ?  je ne voie là aucune raison de vous donnez un titre pour le moins diplomatique si ce n'est politique.

Vous avez donc là, Sana-sama, l'opinion d'un homme qui aimerait rompre avec la main-mise d'une "élite" sur le kuni, dans tous les domaines, pour retrouver un Kuni qui se préoccupe du bien de ses sujets avant toutes autres considérations ....

Je ne doute absolument pas de la capacité de notre Daymio, Dayto-dono pour arriver à ce résultat, lui qui a toujours oeuvré pour la gloire et la grandeur d'Uchi et seulement d'Uchi !


avatar
Rudy12
daikan
daikan

Missives : 3017
Date d'Enrôlement : 07/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Yato le Lun 24 Sep 2018, 19:33

Le jeune homme à nouveau dans le conseil et nouveau président des vassaux se devait aussi d'intervenir. Il ne fallait pas mélanger tout même si la bonne volonté de Sana faisait plaisir à voir.

Félicitation Sana-sama, je suis heureux de vous rencontrer.

Pour ma part je suis du même avis que Rudy-san et Sventovit-sama sur certain point, nous ne pouvons utiliser certaine appellation sans risquer de se faire taper sur les doigts, bien sûr je ne dis pas non plus qu'on ne doit pas proposer se serait absurde de ne pas le faire.

Pour moi quand j'entends chancelier c'est soit la diplomatie envers les provinces voisines ou encore chancelier d'une cour de justice donc cela ne peut convenir ici. Ce n'est que mon avis bien évidement.

Pour ce qui est du reste j'accepte avec plaisir cette proposition, tout ce qui concerne la noblesse, les cultes est loin devant moi, je dois encore apprendre pour poser un avis plus posé.


avatar
Yato
intendant aux mines

Missives : 470
Date d'Enrôlement : 29/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Dayto le Lun 24 Sep 2018, 20:12

Dayto siégeait habituellement en tant que Patriarche du Clan Shimazu mais cette-fois c’était comme Daimyo.

« En vérité cette refonte de l’Assemblée que nous offre Sana sama correspond au premier pas vers la grande réforme des institutions que je souhaite initier au plus vite pendant ce mandat. Je suis heureux de voir ici le nouveau président du Conseil des Vassaux, il va pouvoir lui-aussi superviser cette reconstruction du paysage institutionnel Uchi-jin. Car en effet, j’ai le souhait de fusionner les deux institutions.

Nos institutions ne fonctionnent pas malgré les récentes réformes de Sventovit sama dont je ne critique pas le travail. Et nous savons tous que l’exécutif n’est pas en position de gérer les affaires sociales. Aussi j’approuve la suggestion de la nouvelle présidente de cette même assemblée.
Pourquoi pas département des affaires sociales et/ou des traditions ou carrément de la culture ?  
Je vois cette nouvelle institution comme le poumon de l’animation de notre province. Pouvant s’occuper des traditions, des fêtes, des cultes religieux, de la noblesse locale et aussi de la diplomatie ! Mais regroupant des conseils internes comme celui des clans. C’est aussi l’ouverture à deux ou trois nouveaux postes.

Concernant la proposition en elle-même, ma seule crainte est que ce département ne s’engage trop dans la politique alors que ce n’est pas son but et que c’est dangereux. Le Conseil reste prioritaire ! »



"La mort est légère comme une plume, le devoir, lourd comme une montagne."
avatar
Dayto
Daimyô
Daimyô

Missives : 2209
Date d'Enrôlement : 23/08/2012
Localisation : Miyoshi, Uchi.

http://clanshimazu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sana le Mar 25 Sep 2018, 02:25

Je remarque que votre propos a changé Sventovit san subitement comme par magie par rapport à celui d’hier où vous vous prononciez en faveur de tout. Et ce de concert avec votre amie Yaomitsu que vous informez selon ses propos des projets en cours ici selon ses dires. Le mélange político religieux n’a en effet rien de bon. Changer si subitement d’avis en même temps que la Guji qui n’a rien à faire ici... triste conception. On m’accuse donc de ce que vous réalisez en ce moment même.

Rudy san, Yato san je prends en compte et vais tenter de reformuler le projet afin de mieux faire comprendre l’enjeu et mon idée qui peuvent porter à confusion. Merci a vous deux de ces apports constructifs. J’ai du mal exprimer, il s’agirait d’avantages de souveraineté sur la culture et le culte (organisation des cérémonies en entraide avec les religieux etc.) mais pour autant la religion reste gérée par les prêtres. Je ne souhaite pas remplacer une religion par une autre, à aucun moment je n’ai soumis cela dans mon propos. Voyez ce département comme une supervision de certaines tâches pour aider à redonner une place essentiel à nos traditions dans notre appareil politique. Quant aux termes il ne s’agit pas de m’accorder un titre car ce sera le cas pour tous ceux qui me succéderont. C’est uniquement la réalité historique, le Chancelier n’a pas la même définition qu’en occident (voir Daijo daijin sur wiki). Il s’agit bien de celui supervisant le respect des traditions et leur application sans pour autant les dicter ou les réaliser (ce n’est pas un prêtre). Peut être est ce moins confus comme cela. Je suis tatillonne sur les termes il est vrai que j’apprécie avoir des termes japonais (bien que traduits hihi) mais n’y voyez aucune intention d’assurer ma suprématie ou autre affabulation. J’en conviens je me suis mal expliquée gomen, j’ai eu davantage le temps d’en parler avec le daimyo en privé voilà pourquoi il semble davantage me comprendre.
Si pour autant ma vision du poste n’est pas compatible du tout avec ce que vous attendez je démissionnerai car je n’avais aucun concurrent et je ne souhaite pas m’imposer par défaut ce n’est pas mon objectif.
Je souligne également que si votre crainte est réellement le mélange político religieux jetez un œil à Yaomitsu la Guji qui a un informateur lui donnant tous les projets du conseil (pas seulement l’assemblée). Cette dernière en profite d’ailleurs pour en faire des débats au conseil religieux. Ça c’est un véritable risque.
avatar
Sana
Membre du Conseil d'Uchi

Missives : 214
Date d'Enrôlement : 30/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sventovit le Mar 25 Sep 2018, 08:18

La nuit porte conseil. Mon changement d'idée ne portait pas sur la religion, mais sur la crainte que l'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi et le Conseil des Vassaux disparaissent. Mais apparemment j'étais la seule personne en Uchi que le daimyo Dayto n'avait pas encore prévenu de son projet de fusion des deux institutions.
Concernant la législation sur la religion, j'ai effectivement rassuré ma nièce Yaomitsu que si j'acceptais le principe, il était important de respecter la laïcité et les minorités religieuses lorsque nous légiférerons sur le sujet.
Vous dirigez une assemblée politique tout en étant papesse bouddhiste. Je ne suis pas opposé à votre élection de présidente de l'Assemblée Fédérale des Clans d'Uchi. Bien au contraire, j'ai milité pour votre retour en Uchi en grande pompe. Je vous fais confiance pour bien faire la séparation entre ces deux domaines.
Yaomitsu est ma nièce et ma conseillère en religion. Elle s'est présentée à moi comme étant une "évêque" shintoiste. La socho Mayu," papesse" shintoiste, est mon amie depuis très longtemps. Vous êtes "papesse" bouddhiste et j'ai financé votre candidature au poste de Shogunat. Je vous ai signalé à toutes les trois que je ne souhaitais pas être mêlée à vos querelles religieuses. Ce serait bien que vous vous réconciliez toutes les trois dans mon intérêt, celui de l'Uchi et la bonne harmonie entre les religions.
Wink Wink Wink


avatar
Sventovit
shomin

Missives : 1865
Date d'Enrôlement : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Michikin Themike le Mar 25 Sep 2018, 10:13

Je partage l'avis de Sven et que Sana dono soit sur Masuda pour reprendre l'endroit, ne lui permet pas de laisser les Shintoistes disparaître.

Que l'on ait un moment d'idée de tous les pouvoirs ne permet en aucun cas A qui que se soit d'écraser le reste du peuple...


avatar
Michikin Themike
Général / Taïï
Général / Taïï

Missives : 6598
Date d'Enrôlement : 21/02/2013
Localisation : Iwakuni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Dayto le Mar 25 Sep 2018, 10:38

« Il est bien évident que le bien-être de la communauté Shinto est au cœur de mes priorités. Au même titre que la communauté bouddhiste, nous sommes tous des frères Uchijin. Je n'ai pas trop suivi cette querelle religieuse mais elle s'arrête maintenant. »


"La mort est légère comme une plume, le devoir, lourd comme une montagne."
avatar
Dayto
Daimyô
Daimyô

Missives : 2209
Date d'Enrôlement : 23/08/2012
Localisation : Miyoshi, Uchi.

http://clanshimazu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Michikin Themike le Mar 25 Sep 2018, 15:35

elle s'arrête parce que Mayu à discrédité Yaomitsu et donc l'élan Shinto. Yaomitsu san a droit d'avoir sa conduite religieuse, on ne peut pas forcer les choses....


avatar
Michikin Themike
Général / Taïï
Général / Taïï

Missives : 6598
Date d'Enrôlement : 21/02/2013
Localisation : Iwakuni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Michikin Themike le Mar 25 Sep 2018, 17:32

On devrait en parler au Conseil pour une bonne cohésion

???


avatar
Michikin Themike
Général / Taïï
Général / Taïï

Missives : 6598
Date d'Enrôlement : 21/02/2013
Localisation : Iwakuni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sana le Mar 25 Sep 2018, 20:25

Bon est-ce fini ? Ou dois-je continuer d'entendre des accusations sur ma soif de pouvoir, ma volonté de remplacer les shintoïstes - je ne sais pas où vous avez entendu ça ailleurs que dans la bouche de Yaomitsu d'ailleurs. Je vous rappelle que je donne ici simplement de ma bonne volonté et de mon temps. L'organe dans lequel nous nous trouvons n'est pas politique et en terme de religion je suis la plus haute autorité bouddhique du Nippon. Donc non je ne cherche aucun pouvoir, je ne suis pas une arriviste. Si j'avais choisi le pouvoir et la facilité, je serais restée en dehors de la politique car on y prend des coups et je le sais.

En ce qui concerne Yaomitsu je vais être claire et ce, sans m'attaquer à personne ici. Il faut arrêter d'écouter ce que l'on vous dit et de croire tout. De croire que je suis venue écraser le Shintoïsme et organiser un Coup d'Etat religieux. J'ai toujours travaillé avec les shintoïstes, toujours. Et cela n'a jamais posé de soucis. Il y a eu parfois des petites frictions certes comme dans toute relation mais jamais travailler ensemble ne paraissait plus être une évidence. Seulement en Uchi c'est un problème. Je suis déjà venue une première fois afin de former des religieux pour combler votre manque d'officiants. J'ai ainsi pu vous fournir 2 prêtresses (Yumia et Mako) dans l'Akama Taisha. A cette époque je ne revendiquais aucun poste, je n'avais aucun souhait si ce n'était le bien être spirituel d'une province appartenant à notre Empire. Mais en dépit de ma bonne fois Yaomitsu avait déjà été à cette époque un frein à l'entente bouddhiste - shintoïste. Elle avait été des plus cordiales avec moi et dans notre dos à tous elle envoyait des lettres d'accusations mensongères à la Daimyo de l'époque et à la Sosai Midoriko. Problème je suis en très bon termes avec ces personnes et j'ai lu les lettres où elle m'accusait de vouloir imposer le bouddhisme, de chasser les shintoïstes... Sa peur incontrôlable du Bouddhisme ne date pas d'hier croyez-moi. Elle avait déjà été visée par un rappel à l'ordre de la part de ses supérieurs shintoïstes à ce propos et s'était terrée dans le silence au Sanctuaire afin de montrer son mécontentement comme une enfant capricieuse. Elle a recommencé à mettre une ambiance déplorable au Conseil religieux et ce malgré mes multiples demandes pour oublier le passé et prendre un nouveau départ. Je lui ai tendu la main jusqu'à la fin et elle a, à chaque fois, craché dedans avec mépris et dédain. Je n'ai nullement écarté Yaomitsu, c'est la décision de ses supérieurs hiérarchiques shintoïstes de la relever de toutes ses attributions religieuses. Sachez que je n'ai aucun pouvoir sur les prêtres shinto cela ne vient pas de moi mais bien des shintoïstes qui sont exaspérés par Yaomitsu.

Pouvons-nous reprendre sur la réforme où vais-je devoir encore essuyer les critiques infondées ?
avatar
Sana
Membre du Conseil d'Uchi

Missives : 214
Date d'Enrôlement : 30/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Michikin Themike le Mar 25 Sep 2018, 20:39

Arigato pour votre Témoignage Sana


avatar
Michikin Themike
Général / Taïï
Général / Taïï

Missives : 6598
Date d'Enrôlement : 21/02/2013
Localisation : Iwakuni

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sventovit le Mar 25 Sep 2018, 20:53

Arigato pour votre éclaircissement dans cette affaire interne à la religion. Nous pouvons reprendre la réforme.


avatar
Sventovit
shomin

Missives : 1865
Date d'Enrôlement : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sventovit le Mer 26 Sep 2018, 13:54

@Dayto a écrit:En vérité cette refonte de l’Assemblée que nous offre Sana sama correspond au premier pas vers la grande réforme des institutions que je souhaite initier au plus vite pendant ce mandat. Je suis heureux de voir ici le nouveau président du Conseil des Vassaux, il va pouvoir lui-aussi superviser cette reconstruction du paysage institutionnel Uchi-jin. Car en effet, j’ai le souhait de fusionner les deux institutions.

Je propose de conserver le Conseil des Vassaux. L'Assemblée fédérale des Clans d'Uchi sera une formation spéciale du Conseil des Vassaux chargée uniquement des questions d'héreauderie. Avec l'accord de Kitaeru no Yato, Sana deviendrait la nouvelle chancelière du Conseil des Vassaux et Kitaeru no Yato vice-chancelier chargé de la commission des lois.
Si vous êtes d'accord, je vous proposerai un règlement d'assemblée pour un Conseil des Vassaux élargi. Le poste de vice-chancelier chargé de la commission des lois ne vaut que pour ce mandat. Il sera supprimé par la suite.


avatar
Sventovit
shomin

Missives : 1865
Date d'Enrôlement : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Dayto le Mer 26 Sep 2018, 23:26

« Je ne m’oppose pas à la nomination de Yato-kun san dans cette prochaine institution, ne vous inquiétez pas. Mais pour l’instant discutons de la proposition de Sana sama et seulement de sa proposition. Je vous exposerais mon idée en détail après cela et nous pourrons travailler ensemble sur les fondements de cette nouvelle institution. »


"La mort est légère comme une plume, le devoir, lourd comme une montagne."
avatar
Dayto
Daimyô
Daimyô

Missives : 2209
Date d'Enrôlement : 23/08/2012
Localisation : Miyoshi, Uchi.

http://clanshimazu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Sventovit le Jeu 27 Sep 2018, 00:10

Marché conclu, daimyo Dayto. Je suis toujours à l'écoute de propositions d'amélioration de nos institutions.


avatar
Sventovit
shomin

Missives : 1865
Date d'Enrôlement : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Yato le Jeu 27 Sep 2018, 00:27

Je suis aussi curieux car nous avions à peine mit en place les deux groupes avec des idées sur chacun bien précises. Après si l'on prend vraiment le conseil des vassaux comme base principal et l'assemblé qui se charge principalement de la hérauderie pourquoi pas.

Je vais donc observer pour la suite et nous verrons ce qui est possible.


avatar
Yato
intendant aux mines

Missives : 470
Date d'Enrôlement : 29/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Dayto le Lun 01 Oct 2018, 20:01

Cette motion doit être mise au vote, j’attends l’initiative de la Présidente de l’Assemblée. Proposez-vous une version modifiée ? Si non lançons le vote !


"La mort est légère comme une plume, le devoir, lourd comme une montagne."
avatar
Dayto
Daimyô
Daimyô

Missives : 2209
Date d'Enrôlement : 23/08/2012
Localisation : Miyoshi, Uchi.

http://clanshimazu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loi Ryûonji sur la refonte structurelle et pratique de l'Assemblée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum